Sélectionner une page

Salut c’est Sébastien et bienvenue dans ce sujet qui concerne la thématique de cette semaine : la lithothérapie. Alors j’ai commencé en début de semaine à te montrer les limites de la lithothérapie actuelle et le challenge de ce nouveau millénaire à devoir réformer l’ensemble des outils et l’ensemble des traditions qui ont été véhiculées jusqu’à aujourd’hui pour prendre en compte les nouvelles énergies et notre nouvelle façon de réagir aux événements.

Ensuite je t’ai montré les limites du test kinésio et comment il peut être faussé dans certains cas avec ce que j’appelais l’inversion psychologique. Il y a encore d’autres pièges par rapport au test kinésio et tout cela je te l’ai réservé dans le podcast.  Je t’ai fait un sujet un peu plus global où je mets vraiment à mal toutes les mauvaises pratiques dans la lithothérapie.

Alors aujourd’hui ce sujet va s’intéresser si tu es réceptif ou non à la lithothérapie et si toi, dans ton quotidien, tu peux utiliser les pierres pour ton évolution personnelle ou pour régler des problématiques personnelles. J’ai aussi expliqué les précédents jours que pour régler une problématique, il faut d’abord voir l’inconscient qui est derrière et il faut ne pas rater la cible.

Et ça, c’est un travail de cœur à cœur entre le pratiquant et la personne qui se présente qui est son miroir par rapport à soi. J’en parlerai une prochaine fois.

Lithothérapie : es-tu réceptif ?

Aujourd’hui, la question c’est est-ce que tu es fait ou non pour la lithothérapie ? Est-ce que cela va marcher ou non pour toi ? Est-ce que tu vas pouvoir la pratiquer ou non dans ton quotidien ?

La première chose qui devrait venir à l’esprit pour répondre à cette question, c’est : est-ce que tu es déjà sensible à ce sujet ? Parce qu’en effet, notre vision du monde fait en sorte que nous sommes intéressés par des sujets différents les uns des autres.

Moi par exemple, je m’intéresse aux techniques et aux méthodes de développement personnel, de spiritualité, parce que j’avais des choses à transformer en moi et j’ai appelé ça la transformation humaine.

Pour avancer correctement sur notre chemin, l’idée c’est d’être un peu plus léger et de pouvoir justement voir un avenir qui est autre chose que simplement de la souffrance,  de la lutte et des rapports de force. Je crois qu’il y a des manières plus légères et plus douces de vivre pour pouvoir avancer.

Donc premièrement : est-ce que ce sujet t’intéresse ou non. Dans ce cas, il y a de fortes chances que cela puisse te convenir. Un autre facteur qui peut aussi intervenir, c’est ton discours intérieur. Ton discours intérieur peut ressembler à « la lithothérapie ça c’est un truc ésotérique et ça ne m’intéresse pas, c’est du charlatanisme ». C’est le même discours que j’avais, il y a un peu plus de 10 ans, quand j’étais très fermé et uniquement « cerveau gauche / cartésien ».

Je rejetais tout ce qui était intuitif et instinctif et qui n’avait pas de preuve scientifique. J’avais besoin d’intellectualiser les choses et tout ça c’était pour me réfugier et me rassurer dans la preuve de quelque chose de tangible car au fond de moi j’avais peur de l’irrationnel.

Je ne dis pas que c’est quelque chose de mal, parce que je pense qu’effectivement on a besoin de discernement et de rationnel. Mais ce discernement, il peut aussi se contacter par un moyen qui n’est pas forcément celui de l’intellect et qui n’est pas dicté par un maître à penser.

Lithothérapie et abandon de son instinct

Aujourd’hui, je trouve que si l’on se déconnecte de notre instinct, c’est parce que l’on se déconnecte de notre intérieur et que l’on cherche les maîtres à penser à l’extérieur. On va chercher par exemple des scientifiques qui vont nous apporter des preuves scientifiques. Tu sais ce que cela veut dire? Cela veux dire que tu démissionnes de ta vérité intérieure et que tu crois davantage en une autorité extérieure (des scientifiques et des personnes expertes dans leur domaine) qu’en toi.

L’objectif c’est de revenir vers ta vérité intérieure et c’est en découvrant ta vérité intérieure que tu sauras si tu es fais ou non pour la lithothérapie (ou d’autres pratiques évidemment) et si elle va fonctionner pour toi ou non.

Tu peux tout simplement faire le test en allant dans un salon où tu vas être en contact avec des pierres, des minéraux. Laisse-toi surprendre et intuitivement prends un minéral, un bijou, un cristal, 2 ou 3 pierres. Prends ce qui te parle et qui t’inspire et même si ça ne te parle pas, prends simplement la première pierre venue sans te faire influencer par le marchand qui serait derrière le comptoir, sans qu’il interfère dans ta prise de décision.

Fais confiance aux circonstances parce que même si tu es venu sur ce salon de force, c’est qu’inconsciemment, il y avait une raison que tu ne connais pas encore. Malgré tout, il y a quelque chose qui t’as attiré là-dedans et même si simplement tu accompagnes une personne qui t’as traîné dans un salon, même si ton intellect te dit que ça ne t’intéresse pas.

Profite de cette opportunité pour réactualiser tes informations mentales en étant au contact de certaines pierres et peut-être qu’en lâchant le contrôle, intuitivement et instinctivement, tu vas te dire : tiens c’est marrant, mais là par exemple je me sens bien ou je me sens moins bien.

Lithothérapie et instinct du corps

Moi ça me fait souvent ça par exemple dans un salon de lithothérapie. Des personnes exposent leurs pierres ou même des bijoux comme ce qu’il y a à la mode en ce moment comme les bijoux magnétiques.

Chaque fois que je passe à côté de ce stand de bijoux magnétiques, c’est tout mon corps qui se contracte et je ne me sens pas bien. J’ai même un début de migraine qui commence. Est-ce que ça veut dire que je ne suis pas réceptif pour autant ? Au contraire, cela veux simplement dire que ces bijoux, pour le moment,  ne sont pas faits pour moi et ce n’est pas parce que je ne réagis pas positivement que cela veut dire que je ne suis pas réceptif.

Tu sais positif et négatif, c’est juste des polarités comme le plus et le moins. Et ce n’est pas parce que tu réagis négativement que cela veut dire que tu n’es pas fait pour ça : c’est bien justement le contraire ! C’est parce que tu réagis négativement que tu es fait pour ça, par principe d’inversion ! C’est juste que ces bijoux ou ces minéraux révèlent en toi certaines ombres qui étaient cachées jusqu’à maintenant. C’est encore un moyen de savoir si c’est fait ou non pour toi.

Par exemple si tu arrives dans un stand où il y a plein de pierres exposées et que tu ne te sens pas bien, dis-toi que si tu réagis positivement ou négativement c’est que cela fonctionne pour toi et que tu as quelque chose à faire avec cette discipline.

Je voulais vraiment mettre de la lumière là-dessus parce que bien souvent, on est assez manichéen, on se dit : si ça ne m’apporte pas de bonnes choses, c’est que ça n’est pas pour moi. Et que si ça m’apportes de bonnes choses, c’est que je suis fait pour. Non non non, le négatif est tout autant un indicateur pour savoir si l’on est fait pour ça ou pas.

Lithothérapie et évolution par la souffrance

Alors, est-ce qu’on a besoin d’évoluer par la souffrance ? J’ai envie de dire que oui et non. Dans l’absolu : Non. Si ça te fait souffrir, c’est qu’il y a quelque chose en toi qui n’est pas au clair et le challenge c’est de transformer ce qui n’est pas lumineux. C’est bien souvent ce que va faire sur nous la lithothérapie : ce qui va se passer, c’est que la lithothérapie va contacter les parties sombres en nous avec l’énergie de la pierre. C’est elle qui va transmuter ce mal-être qui doit cesser et c’est là où je dis qu’il faut être vigilant dans le sens où on est très manichéen avec le fait que cela ne doit nous apporter que du positif.

En d’autres termes, cela veut dire qu’avant toute transformation lumineuse, tu dois explorer ta part de ténèbres même si ça doit passer par une certaine souffrance. La polarité positive ne peut exister qu’avec son contraire, la polarité négative.

Alors si tu veux aller beaucoup plus loin dans cette discussion, je te conseille de regarder le podcast où je te raconte tout ce qui m’a conduit vers la lithothérapie et comment je la vois aujourd’hui et comment est-ce qu’on pourrait la moderniser. Comment est-ce qu’on pourrait faire en sorte d’en avoir une meilleure pratique et une meilleure compréhension.

Je t’encourage également à t’inscrire sur ma liste privée où je vais te donner davantage d’informations (sous cet article). Je te dis à demain et je te souhaite de passer une excellente journée ! Bye-bye !